Jusqu’à quel point j’autorise les autres à me manquer de respect ?

Dans la vie nous sommes confronté à toute sorte de rapport humain. Si nous ne savons pas nous affirmer, les gens voudrons avoir le dessus sur nous, à quel point je suis capable de mettre et de poser mes limites sans me fâcher. A plusieurs reprise dans ma vie j’ai dû apprendre à me positionner et m’affirmer, et tant que je ne le faisais pas, il y avait toujours des gens pour me malmener me disqualifier, me manquer de respect, mes premières expériences professionnelles tournaient mal, puisque je tombais sur des gens qui voulais profiter de ma gentillesse et cherchaient à m’écraser pour affirmer leur puissance. La plupart du temps j’encaissais les choses sans rien dire ou en ruminant toute seule ou fuyant les situations désagréables, souvent j’en arrivais à un point de non rupture, lorsque j’avais trop encaissé, je me mettais très en colère et me fâchais avec les gens qui me poussais au-delà de mes limites. Le lien en général se terminait car cette colère sortait brusquement. A quel point sommes- nous capable d’encaisser des situations, des rapports de force sans rien dire. Lorsque nous ne mettons pas nos barrières, nous attirons à nous des gens qui vont vouloir profiter et qui vont nous obliger à mettre nos limites.

téléchargement (1)

 

Personne, je dis bien personne n’a le droit de nous manquer de respect, même pas notre employeur. GANDHI disait : « à l’instant où l’esclave décide qu’il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent » ce qui signifie que l’esclavagisme a lieu sur terre parce que les hommes acceptent d’être mal traité. Nous devons par respect pour nous même mettre nos limites. Si chacun apprenait à le faire, il y aurait moins d’abus. Savoir dire non c’est se dire oui à soi. Souvent l’on croit que si l’on dit non nous allons perdre un ami, ou que nous serons jugé d’être une mauvaise personne. Ceci vient la plupart du temps de l’enfance ou nous avons été obligé de faire des choses pour faire plaisir aux autres sans se considérer et souvent on ne nous permettez pas d’exprimez notre désaccord ou notre colère sinon il y avait la punition. Ensuite cela nous suit toute notre vie si l’on n’en prend pas conscience.

Aujourd’hui je pose mes limites, j’apprends à dire non quand je n’ai pas envie de quelque chose et si je dis oui c’est un vrai oui que je dis, pas un oui forcé, et là le oui et le non reprends toute sa puissance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

logo-effetmiroir-blanc

Je vous aide à vous connecter à votre être profond, à sortir des schémas récurrents qui ne vous conviennent plus. A guérir vos blessures d’enfants pour aller vers la relation qui vous rend heureux. 

Me contacter

Copyright © L’effet Miroir – Tous droits réservés – Mentions LégalesPolitque de confidentialité