Les cinq freins à la confiance en soi?

Comment savez vous que vous n’avez pas confiance en vous ?

Souvent on dit que l’on n’a pas confiance en soi, parce qu’il y a un domaine où c’est plus difficile et on va le généraliser à tous les domaines de notre vie et l’on va porter son focus là dessus alors qu’il y a d’autres domaines où la confiance est plutôt présente.

Par exemple j’accompagnais un homme en thérapie qui me disait ne pas avoir confiance en lui, il se disait timide alors que lorsque je le rencontrais, je n’avais pas du tout affaire à un homme timide, il était affirmé, en fait il y avait juste avec certaines personnes et surtout des femmes qu’il se sentait intimidé et dans certaines situations uniquement, mais il généralisait ceci à toute sa vie.

Qu’est ce qui vous empêche d’avoir confiance en vous ?

J’ai répertorié 5 freins à la confiance en soi

  1. L’histoire que vous vous racontez sur vous-même. Une personne me disait qu’elle n’avait pas confiance en elle, parce que sa mère lui faisait tout quand elle était jeune et qu’elle en avait conclu qu’elle était nulle et incapable de compter sur elle même et comme sa mère n’était pas démonstrative en amour et ne lui donnait pas d’affection, elle s’était racontait l’histoire qu’elle ne méritait pas l’amour de son mari et de ses enfants, qu’elle ne valait rien. Sûrement que cela ne l’a pas aidé, mais le problème c’est qu’elle était resté figée dans son passé, elle n’avait pas pris en compte le temps qui a passé, le fait qu’elle avait grandi et vécu des expériences.

Biensûr que notre environnement va avoir un impact sur nous et notre estime de nous même, sur notre confiance en nous même, mais heureusement tout peut se transformer, car la vie continue et l’on continue à grandir et à évoluer, à apprendre. Cette femme avait gardé l’étiquette de la petite fille incapable qu’elle était enfant. Elle n’arrivait pas à en sortir.

Je lui ai fait vivre une expérience dans un de mes stages où elle fut en contact avec sa force, son instinct de vie, elle n’a rien compris sur le moment, elle s’est retrouvée en contact avec son instinct sauvage et rien à voir avec ce qu’elle ressentait d’elle. Il lui a fallu un certain temps pour l’accepter, pour accepter qu’elle puisse être puissante.

  • Vous ne vous aimez pas et vous vous critiquez, vous vous comparez.

Vous passez votre temps à vous comparez aux critères de beauté de la société, vous vous trouvez pas assez ceci ou pas assez cela…De toute façon vous ne pouvez pas changer de corps alors mieux vaut l’accepter dès maintenant plutôt que de vous malmener. Imaginez que demain on vous enlève la santé, ou bien votre capacité à marcher, et bien vous vous direz qu’en fait vous aviez de la chance avec le corps que vous aviez car il fonctionnait bien. Quand on enlève quelque chose à un humain, c’est là qu’il comprend qu’il avait de la chance, il change ses perceptions. L’important et donc d’avoir une bonne santé, le reste ce sont des options. Vous n’allez pas pleurer parce que vous n’avez pas les jambes de Barbie, passez à autre chose si vous voulez avoir confiance en vous. Focalisez vous sur les endroits où vous avez du pouvoir. Sur ce qui est génial chez vous.

  • Vous pensez que les échecs, les situations du passé vont se reproduire.

Certaines personnes croient que si elles ont échouées dans le passé, ceci continuera à les suivre, que cette histoire d’échec les suivra toute leur vie. Elles doivent continuer à croire. J’ai une amie qui me racontait qu’elle s’était retrouvait toute seule avec son fils à élever, elle n’avait pas d’argent ou très peu et donc pas de garantis à donner à un propriétaire pour un logement, à chaque fois qu’elle cherchait quelque chose, on lui refusait, elle se répétait « un jour quelqu’un me fera confiance », et un jour quelqu’un lui a fait confiance, elle a pu se reloger car la personne avait connu la galère et lui tendit la main à son tour.

  • Vous n’avez pas la foi dans la vie

Vous avez du mal à croire que la vie vous veut du bien, vous doutez sans cesse. Vous remettez en question le principe de la foi, vous pensez toujours qu’il va vous arriver un truc désagréable. Vous pensez qu’une tuile va vous tomber sur la tête, que c’est trop beau quand il vous arrive quelque chose de bien.

  • Vous doutez de vos capacités, ou bien vous ne prenez pas de décisions franches.

Vous ne vous croyez pas capable, ou vous ne pensez pas être légitime, résultat, vous ne passez pas à l’action. Vous avez pleins d’idées mais ne les mettez pas en pratique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

logo-effetmiroir-blanc

Je vous aide à vous connecter à votre être profond, à sortir des schémas récurrents qui ne vous conviennent plus. A guérir vos blessures d’enfants pour aller vers la relation qui vous rend heureux. 

Me contacter

Copyright © L’effet Miroir – Tous droits réservés – Mentions LégalesPolitque de confidentialité