Doit-on faire le deuil du prince charmant ?

Dépendance affective et prince charmant, les deux ont-ils un lien ?

Est ce que la croyance qu’un prince charmant existe maintient la femme dans la dépendance affective et dans la quête d’un idéal qui ne viendra jamais?

Doit- on faire le deuil du prince charmant ?

Confidence d’une dépendante affective en voie de guérison

« Alors qu’une personne annule un rdv , une grande insécurité m’envahie, vais-je réussir à réunir suffisamment d’argent ce mois ci pour payer mes factures ? Que vais-je faire si je n’y arrive pas ? devrais- je arrêter ma passion ? «

« Après les peurs, une grande tristesse arrive, le sentiment d’être seule, de ne pas être soutenue, ou de ne pas être avec la bonne personne, je rêve d’un homme fort avec qui je pourrai me sentir en sécurité, un homme avec qui mes peurs disparaîtraient, un chevalier servant, un prince charmant, il serait beau, gentil, attentionné, à la fois doux et à la fois homme sécurisant, un homme protecteur. «

« Ensuite vient la dualité entre ce que j’aimerai, mon idéal qui à l’air d’être un fantasme, et la réalité que j’observe : les hommes ne veulent plus porter les femmes ou quand ils le font ils sont étouffants, contrôlants, possessifs, ils le font avec beaucoup d’attentes et de manière conditionnelle, nous sommes loin de cet amour inconditionnel qui me fait tant vibrer que j’ai fantasmé et observé dans les contes de fées.. «

« Je ne veux plus vivre ce que j’ai vécu avec mon ex mari, il me protégeait mais m’étouffait, me contrôlait. «

« En même temps je vois une image de la femme forte, l’aventurière que j’ai suivi dans ses livres où elle raconte ses aventures où elle parcourt le tour du monde, une femme qui se suffit à elle-même, elle passe son temps à découvrir le monde, elle est seule et ne cherche pas d’homme, cela n’a pas l’air d’être une quête pour elle, elle semble être en paix avec le fait d’être seule. çà doit être comme ça une femme quand elle n’a plus de blessures affectives, et de dépendance. «

« Puis aussitôt, une autre voix me dit : «  bah moi je veux vivre l’amour avec un homme, je veux une belle histoire, je veux partager avec un homme…. ».

« Une tristesse est là en même temps que je me dis que je dois faire le deuil du prince charmant, de l’homme idéal qui sauve sa princesse. «

« Il me vient que c’est dur de se dire que ça n’existe pas, que ce que l’on m’a raconté c’est des conneries, j’y ai cru, mais c’était inconscient, mon ex mari aussi y a cru, il croyait qu’il devait me sauver, me protéger, seulement la vie l’a rendue malade, finalement son armure est tombée, du coup il a dû se choisir lui, se sauver lui-même. Il ne veut plus être mon mari, il ne veut plus me protéger. C’est dur pour la partie de moi qui est dépendante affective. C’est difficile d’accepter. «

« la thérapeute, écoute mon corps avec le touché et me dit que j’ai comme un corset du nombril jusqu’au plexus, que mon cœur est fermé, je lui dis que je ne pourrai plus jamais l’ouvrir, c’est trop dur, j’ai trop souffert, je ne veux plus. J’ai aimé cet homme, nous avons beaucoup souffert ensemble, il est tombé malade, il s’est choisi lui plutôt que nous pour se sauver lui même. Il a été dur avec moi, je ne le connaissais pas comme ça, je ne le reconnais plus, ce n’était pas l’homme que j’aimais. Je suis triste, je l’aimais, je l’aime encore, je suis blessée, je suis plus en contact avec ma douleur et ma colère que l’amour que j’ai pour lui. Mais là en me touchant à cet endroit, je sens que  je n’y crois plus , je ne crois plus à l’amour….je suis en contact avec ma tristesse et ma blessure d’amour déçu »

« Que faire quand notre cœur s’est refermé car nous avons trop souffert ? «

« Comment rencontrer quelqu’un d’autre?

« Comment faire de la place à quelqu’un si mon cœur ne s’ouvre pas ?  «

Toutes ces questions je les connais, cette histoire je la connais puisqu’il s’agit de mon propre vécu.

« Comment rebondir après une séparation, comment retrouver la force d’y croire ? la force de se relever ? «

J’ai traversé toutes ces étapes et je vous aide à retrouver l’envie d’avoir envie, je vous aide à transformer vos croyances limitantes.

La prochaine fois nous verrons comment savoir si nous avons fait le deuil de la relation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

logo-effetmiroir-blanc

Je vous aide à vous connecter à votre être profond, à sortir des schémas récurrents qui ne vous conviennent plus. A guérir vos blessures d’enfants pour aller vers la relation qui vous rend heureux. 

Me contacter

Copyright © L’effet Miroir – Tous droits réservés – Mentions LégalesPolitque de confidentialité

mi, sem, neque. ut vulputate, porta. diam leo. eget eleifend commodo id,