Les 8 clés pour vous aider à trouver la relation qui vous convient

  • Vous êtes souvent dans des relations à distance ou dans des relations où la personne n’est pas totalement libre.
  • Vous vous sentez frustré car vous ne voulez pas d’une relation virtuelle.
  • Vous avez envie d’entrer dans une relation stable mais en même temps vous avez besoin d’être libre.
  • Parfois vous vous sentez envahi par l’autre dans la relation.
  • Vous avez du mal à arrêter une relation complètement.
  • Vous n’avez pas fait le deuil de votre ex.

Lorsqu’on a déjà vécu une relation longue avec quelqu’un et que l’on se retrouve célibataire, ce n’est pas toujours facile de retrouver une relation stable.

Souvent on sait ce que l’on ne veut plus mais pas toujours ce que l’on veut à la place.

On devient frileux parce qu’on a peur de souffrir, d’être emprisonné à nouveau ou d’être mal traité dans la relation.

 

J’ai vécu ça aussi après avoir été séparée :

  • Etre pressée de rencontrer quelqu’un,
  • Ne pas savoir comment rencontrer la bonne personne,
  • Avoir l’impression qu’il n’y a pas de gens qui nous conviennent,
  • Se sentir en manque d’affection,
  • Avoir besoin de quelqu’un et en même temps avoir besoin d’être libre.

Depuis j’ai fait la rencontre d’un homme patient avec qui je m’épanouie et avec qui je construis à nouveau.

Ma passion c’est de découvrir l’humain, et le mode de fonctionnement de sa psyché, alors comme je suis mon premier laboratoire d’exploration, j’ai pu découvrir les enjeux d’une telle situation en allant voir tout ce qu’il se passait à l’intérieur de moi.

Qu’est ce qu’il se cachait derrière tout ça ?

Pourquoi je n’attirais que des personnes non disponible?

Loin géographiquement?

Des personnes qui ne voulaient pas s’engager ?

Comment j’ai fait pour sortir de ces schémas répétitifs qui s’offraient à moi.

Comment j’ai fait pour sortir de mes dépendances?

Je vous livre quelques secrets :

J’ai découvert que j’étais dépendante affective, que je n’avais pas fait le deuil de ma relation précédente, qu’une partie de moi n’avait pas renoncée et en même temps qu’une autre partie qui s’était sentie abandonnée avait peur de souffrir à nouveau, qu’il y avait aussi une partie qui aspirait à être libre et avait peur de perdre cette liberté.

Qu’au final, j’avais peur de trouver un compagnon qui m’aurait dominé et empêché d’être ce que je suis au plus profond de moi.

Ça fait beaucoup de monde à l’intérieur !! Je le conçois !!

Comme l’inconscient  nous dirige à  90 pour cent et parvient toujours à ses fins, le mien allait tout faire pour m’amener ce que je désire : être en relation mais sans trop  de risque : pour cela rien de mieux qu’une relation à distance ou avec un homme marié (non disponible), un homme non engagé avec moi, des relations qui ne durent pas. Des personnes qui avaient peur de s’engager elles aussi ou bien qui n’avaient pas fait leur deuil non plus. Quand on ne voit rien il faut bien que l’univers mette le paquet!!!

Pour qu’au final je dise STOP !!!! à tout ça !!! STOP !!! à ma dépendance affective !! C’est quand on touche le pic de la douleur que l’on ne peut plus endurer que l’on décide d’arrêter un schéma !

Cette recherche de l’homme à tout prix à donc prit fin pour qu’enfin je me concentre sur ce que je veux vraiment mais pas à n’importe quel prix ! Et oui se brûler les ailes à chaque relation à fini par me faire comprendre, que je devais me respecter avant tout et que l’amour que ces hommes allaient me donner n’était pas l’amour que je recherchais au fond de moi.

1ére prise de conscience :

je vais donner du sexe dans une relation pour avoir de l’amour de l’autre.

Il y a une confusion ou une croyance inconsciente : « si je suis sexuelle et attirante, je vais recevoir de l’amour. »

2éme découverte :

Si je lutte contre une partie de moi qui veut aller dans une direction alors que je sais pertinemment que ce n’est pas bon pour moi, je finirais toujours par craquer et continuer des relations toxiques avec des personnes.  Je me dirais à chaque fois « c’est la dernière fois j’arrête la relation » et en fait, je finirai par craquer, un peu comme devant un paquet de gâteau alors que j’ai décidé de ne pas en manger pour suivre mon régime.

J’ai découvert que de toute façon ce n’est pas moi qui aurait le mot de la fin puisque ce sont nos blessures inconscientes qui nous commandent et que si nous n’écoutons pas les parties souffrantes en nous ce sont elles qui prendront le dessus.

  • 3ème découverte :

écoutez ces parties comme si elles étaient réelles :

Vous pouvez imaginez que vous avez à l’intérieur de vous des poupées russes qui sont vos personnalités multiples, des parties de vous. Dans ces parties de vous, il y en a que vous acceptez et que vous aimez et avec lesquelles vous n’avez aucun problème, par contre il y en a que vous n’aimez pas et que vous préférez mettre à l’extérieur de vous, de côté, pour ne pas les voir et les sentir car c’est trop dérangeant.

Et bien comme vous les rejetez et bien elles se rebellent, s’accrochent à vous et plus elles s’accrochent et plus vous les fuyez et les rejetez et en faisant cela vous leur donnez de l’énergie, vous rentrez en dualité avec des parties de vous-même.

Les parties grossissent et prennent de plus en plus de place. Vous ne les voyez pas par contre les autres ne voient que cela chez vous.

Par exemple vous ne voulez pas montrer votre manque affectif, vous faites croire que vous êtes fort et en fait les autres sentent toute votre détresse et votre dépendance et en général fuient !!!

Tant que vous luttez, les parties s’accrochent à vous et votre problème persiste.

  • 4 ème découverte : 

les accepter c’est accepter de les sentir : Après avoir conscientisé ce qu’il se passe en vous, et pris conscience de vos dialogues intérieurs, entendu ce que cela vous dit à l’intérieur.

Il sera intéressant de prendre conscience de vos peurs, de les sentir, sentir la tristesse, le vide à l’intérieur, sentir la partie blessée.

  • 5 ème découverte :

détecter les besoins profonds de chaque partie : comprendre ce qu’elle à besoin dans tout cela, vérifier si la situation dans laquelle vous vous êtes mis correspond vraiment à vos besoins? Si l’élu de votre coeur répond vraiment à ce que vous désirez au fond de vous ?

  • 6 ème découverte :

Renoncer à son fantasme.

Renoncer  ça veut dire lâcher prise : la partie vous dit que vous ne pouvez être heureuse qu’uniquement en couple en couple. La partie veut tout tout de suite. Dites lui que ce n’est pas possible dans ces conditions.

Acceptez de ne pas avoir tout de suite, contrairement à ce que la partie dépendante cherche tant.

Faire le deuil de ce que vous voulez, tout en continuant à prendre soin de vous en allant vers le monde.

  • 7 ème découverte :

Ne restez que dans des relations faciles et fluides. Le contraire est un indice qui vous montre que vous faites fausse route.

  • 8 ème découverte :

Vivez le moment présent, ne plus projeter sur l’autre un idéal qui n’existe pas, sortez des attentes démesurées.

Et dernier petit conseil : 

  • Ne  restez pas dans une relation qui vous fait violence !!!

N’oubliez pas une relation doit être avant tout facile et fluide, les deux personnes doivent avoir l’envie d’être ensemble et de partager des choses.

Conclusion

Ce travail demande une bonne capacité à rentrer à l’intérieur de soi, il demande souvent à être accompagné à cause de l’égo qui ne veut pas vous voir souffrir et fera en sorte de vous contrôler et de vous saboter.

Et si vous essayiez la séance de clarification gratuite de 30 minutes :

je fais le point avec vous de votre situation et je peux vous aider à en sortir.

https://www.leffetmiroir.fr/seance-guidance/ 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

logo-effetmiroir-blanc

Je vous aide à vous connecter à votre être profond, à sortir des schémas récurrents qui ne vous conviennent plus. A guérir vos blessures d’enfants pour aller vers la relation qui vous rend heureux. 

Me contacter

Copyright © L’effet Miroir – Tous droits réservés – Mentions LégalesPolitque de confidentialité